•  

    Ma vie selon moi

    Le jour où tout a commencé

    Sylvaine Jaoui

      

     Ma vie selon moi, tome 1 de Sylvaine Jaoui

     

     

    Titre en VO : les baskets de cendrillon, Grasse mat’, Un dimanche au paradis (Bac and love) (oui, oui, publié sous trois titres avant celui là ! ! !)

    Editeur : Rageot

    Site de l’auteur : http://www.sylvainejaoui.fr/ 

    Ma note : 10

    Quatrième de couverture :

    C’est encore l’été mais ça sent déjà le lycée !

    A quatre jours de l’entrée en terminale,

    J’ai donné rendez-vous

    À mes meilleurs amis chez moi…

    Moi, c’est Justine, et vous ?

     

    Mon avis : Un coup de cœur ! Trop top ! J’adore!

    Enfin, je pourrais en sortir encore beaucoup comme ça, mais j’arrête là, vous aurez compris.

    En plus, la couverture annonce la couleur du livre d’office et nous situe déjà un peu. Enfin, passons.

    Ce livre parle d’une ado, Justine Perrin, 16 ans. L’histoire commence le jour où elle a invité sa bande, le club des C1K (lire « cinq » ou « c’est un cas »), a quatre jours de la rentrée pour assister à l’emménagement du nouvel habitant de la maison bleue. La maison bleu, c’est là où elle vie. Une grande maison à quatre étages, où, à chaque niveau, est situé un appartement.

    Les C1K, se sont :

             *Justine, jean converse, rêveuse, gaffeuse et fleur bleu. Elle habite au premier dans la maison bleue.

    *son cousin, Nicolas, qui vit au troisième dans la maison bleue. Un don juan parfois un peu machos au langage de charretier.

             *Léa, la meilleure amie de Justine, s’intéresse à la voyance et au paranormal, se la joue un peu sorcière (des fois, on se demande si elle n’en ai pas vraiment une), elle sait toujours rassurer Justine et l’aider.

             *Jim, meilleur ami de Nicolas, à arrêter les études et travail dans un club de sport, il a un grand cœur, mais a du mal à s’ouvrir. Sa relation avec Justine peut être un peu ambiguë.

             *Et Ingrid. Elle, on se demande se qu’elle fout là des fois. Les filles ne l’aiment pas trop. Une allumeuse. Un boulet. Je la trouve très drôle quand elle s’emmêle les pinceaux avec les expressions.

    Il y a aussi le petit frère de Justine, Théo, un gosse surdoué, une encyclopédie ambulante, il est trop chou. Ainsi que la grand-mère de Léa, Eugénie. Ancienne avocate, très intelligente, excellente pâtissière, et un peu féministe.

    Et il manque le nouveau au rez-de-chaussée de la maison bleue, Thibault.

    LE Thibault…

    Justine ne le connaît pas encore, pourtant elle a déjà décidé beaucoup de choses sur lui.  

    On va suivre Justine et la bande.

     

    C’est très bien tourné, très drôle (perso, j’adore la façon qu’a Justine de déclarer sa flamme). Le style de Sylvaine Jaoui est accrocheur, il donne envie de lire et de connaître la suite, et apporte du rire et de la bonne humeur à profusion.  

    Le livre est agrémenté de petits « feuillets ». Je veux dire, il y a des articles wikipédia annotés par les personnages, des pense bête qu’ils se font, des post sur face book,… Et ça rend la lecture encore plus drôle.

    Je m’arrête là, sinon, je n’aurais jamais fini. Et je suis désolée si vous trouvez que j’en ai trop mis, mais rassurez vous, il vous reste beaucoup de surprises. Une  partie des trucs dit est indiquée dans le « casting », une partie qui présente les personnages avant le début du roman.

     

    On adore : Le ton, drôle ; le style, accrocheur ; l’histoire, rafraichissante ;…

    On regrette : Je n’en sais rien.

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/ma-vie-selon-moi-tome-2-de-sylvaine-jaoui-a96484669

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/ma-vie-selon-moi-tome-3-de-sylvaine-jaoui-a103131341


    votre commentaire
  • Quatre filles et un jean

    Tome 1

    Ann Brashares

     

    Quatre filles et un jean, tome 1 d'Ann Brashares

    Titre en VO : Sisterhood of the travelling pants

    Editeur : Gallimard jeunesse, édition pôle fiction

    Site de l’auteur : http://annbrashares.com/ 

    Ma note : 8,5/10

    Quatrième de couverture : Au cœur d’un été inoubliable, une histoire où se mêlent les voix de quatre adolescentes, Carmen, Tibby,  Briget et Lena, amies depuis toujours. De surprises en émotions, de rires en larmes, elles font l’apprentissage de la vie !

    Mon avis : Ce livre nous fait voyager dans un été vu par quatre ados. Carmen, avec un certain mauvais caractère, Tibby quelque peu rebelle, Briget, sportive et déterminée, et Lena timide et magnifique.

    Elles sont amies depuis leur plus jeune âge, elles connaissaient, pour ainsi dire, avant même leur naissance. Elles ont l’habitude de se retrouver toutes les quatre pour l’été, et de passer leur vacances ensembles. Mais cette année, pour la première fois, tout va changer…

    Lena part en Grèce avec sa sœur, Carmen va chez son père, Briget va en stage d’entrainement de football, et Tibby reste bloquée chez elle. Entre rencontres, émotions, expériences, et surprises, elles resteront en contact à travers leurs lettres. Et un mystérieux vêtement…

    Le style est bon, on rit, on a les larmes aux yeux, on ressent un peu leurs sentiments. Les pages défilent, et on prend plaisir à accompagner ces filles.

    Autrement dit, c’est 377 pages de bonheur et de détente.

    J’attends de lire quatre filles et un jean, le deuxième été avec impatience.

    Extrait : (choix : La surprise qu'a Carmen ma paru bien)

    Ils la regardait tous en souriant, attendant visiblement quelque chose. Mais elle n'avait aucune idée de ce qu'elle devait dire ou faire.

    — Carmen, je te présente Lydia...

    Silence.

    — ...ma fiancée. Et voici Krista et Paul, ses enfants.

    Carmen ferma les yeux puis les rouvrit. Les petites lampes tamisées de la pièce étoilaient son champ de vision de taches flottantes.

    — Mais... depuis quand tu as une fiancée ? demanda-t-elle dans un murmure.

    On adore : Les émotions, bien ressentis.

    On regrette : Que ce ne soit pas assez long.

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/quatre-filles-et-un-jean-tome-2-d-ann-brashares-a98535433


    1 commentaire
  • Le manoir, tome I : Liam et la Carte d’éternité d’Evelyne Brisou-Pellen

     

    Le manoir, tome 1 : Liam est la carte d'éternité d'Evelyne Brisou-Pellen

    Titre en VO : Liam est la carte d’éternité

    Editeur : Bayard jeunesse

    Site de l’auteur : http://brisou-pellen.fr/ 

    Ma note : 10/10

    Quatrième de couverture :

    Après une longue maladie, Liam est envoyé en convalescence au manoir. Mais tout dans cette vielle demeure l’inquiète, à commencer par les autres pensionnaires, plus étranges les uns que les autres. Il ne voit qu’une chose à faire, s’enfuir. C’est alors qu’arrive Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble avoir de graves problèmes. En cherchant à lui venir en aide, Liam va découvrir la vraie nature du manoir : il abrite des fantômes, dont certains très dangereux.

     

     

    MON AVIS SUR LE LIBVRE

    J’ai beaucoup aimé ce livre que ce soit par sa couverture que par son contenu. L’histoire est racontée à la 1ère personne par le héros du livre. C’est l’aventure de Liam, jeune homme de 15 ans, envoyé en convalescence par ses parents à cause de son cancer, dans le Manoir qui est une maison de repos. Dès soin arrivé sur les lieux, cette maison lui fait très peur et il veut partir. Il est accueilli par Raoul, le majordome et le directeur,  Monsieur Roy qui sont tous les deux des personnes très inquiétantes. Liam se demande où il a atterri. Progressivement, il se fait des amis comme Pol et Jean-Charles appelés les criquets qui sont deux frères très turbulents. Mais  aussi Léonidas, un guerrier qui se prend pour le roi de Spartes – région de la Grèce -. Il va aussi se lier d’amitié avec Cléa, une jeune fille ayant de graves problèmes…

    Ce roman a été une merveilleuse découverte. J’ai apprécié les repères historiques qui agrémentent le livre mais aussi, les relations que noue le héros avec les différents personnages. La fin nous surprend énormément – en tous cas moi je ne l’ai pas vu arriver -.

     Le livre est recommandé pour un jeune public. Il peut se lire à tous les âges cependant je trouve, qu’il faut avoir un minimum de repères historiques pour tout comprendre – notamment en ce qui concerne la Grèce -.

     

    ON ADORE : La fin, le suspense, les repères historiques…

    ON REGRETTE : Rien du tout !

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/le-manoir-tome-2-clea-et-la-porte-des-fantomes-d-evelyne-brisou-pellen-a106395824

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/le-manoir-tome-3-alisande-et-le-cercle-de-feu-d-evelyne-brisou-pellen-a113394330


    votre commentaire
  • La liste de Siobhan Vivian

     

    La liste de Siobhan Vivian

    Titre en VO : The list

    Editeur : Nathan

    Site de l’auteur : http://www.siobhanvivian.com/Hello/Home.html 

    Ma note ; 4/10

    Quatrième de couverture :

    La liste a encore frappé !

    Classe de 3e 

    La plus moche : Danielle De Marco

    La plus belle : Abby Warner

     

    Classe de 2nde

    La plus moche : Candace Kincaid

    La plus belle : Lauren Finn

     

    Classe de 1re

    La plus moche : Sarah Singer

    La plus belle : Bridget Honeycutt

     

    Classe de Terminale

    La plus moche : Jennifer Briggis

    La plus belle : Margo Gable

    MON AVIS SUR LE LIVRE

    J’ai moyennement aimé ce livre. Il se laisse lire mais il ne va pas rester dans ma mémoire très longtemps.

    Pour vous parler un peu de l’histoire, le roman parle de 8 lycéennes dans un lycée américain. Chaque année, une semaine avant le bal de la rentrée, une liste circule dans tout l’établissement. Elle répertorie les 4 filles les plus « moches » des quatre niveaux et les 4 plus « jolies ». – en Amérique le lycée commence en troisième et se termine en terminale -. La semaine avant le bal de la rentrée, nous suivons les huit héroïnes chaque jour de la semaine et nous découvrons comment elles vivent leur statut de « moche » ou de « jolie ».  Personne ne sait qui a rédigé la liste.

     

    Chaque chapitre est consacré à une fille différente et leurs histoires sont indépendantes les unes des autres, il n’y a pas vraiment de lien entres elles. Ce qui fait que l’on ne peut pas vraiment s’attacher à aucune d’elles.

     

    Pour parler plus précisément de chaque fille :

    Abby est la plus jolie des troisièmes, c’est une  personne qui fait attention à son apparence. Elle a une meilleure amie, Lisa qui est très joviale et qui aime rigoler. Abby a aussi une sœur ainée, Fern qui elle, est une fille aimant l’ordre et travailler. Elle est un peu antipathique.

     

    Danielle est la plus moche des troisièmes. C’est une passionné de natation, elle est une battante. Sa meilleure amie, Hope aime s’amuser. Danielle a également un petit ami, Andrew qui la soutient dans tout ce qu’elle fait.

     

    Lauren Finn est la plus belle des secondes. C’est une nouvelle au lycée, elle est assez timide mais arrive tout de même à se faire des amis. Sa mère est assez envahissante et la surprotège.

     

    Candace Kincaid est la plus moche des secondes. Elle ne supporte pas son statut. Elle perd toutes ses copines et trouve cela injuste.

     

    Bridget est la plus belle des premières. C’est la sœur de Lisa, qui est la meilleure amie d’Abby.  Elle se trouve trop « grosse » et ne pense qu’à une seule chose : maigrir alors qu’elle n’en a pas besoin.

     

    Sarah Singer est la plus moche des premières. C’est une fille rebelle qui se fiche de ce que les autres pensent d’elle. Elle clame haut et fort qu’elle est moche. Elle a un petit ami, Milo qui fait tout pour elle mais elle est tellement têtue qu’elle ne s’en rend pas compte.

     

    Margo Gable est la plus belle des terminales. Elle est déterminée à être la reine du bal de la rentrée. Elle a deux meilleures amies, Dana et Rachel qui la soutiennent dans son projet. Elle ne s’entend pas avec Jennifer.

     

    Jennifer Briggis est la plus moche des terminales. Elle essaye de s’entendre avec Margo. Elle a été nommée la plus moche quatre ans de suite.

     

    A travers son livre, l’auteur veut dénoncer le harcèlement scolaire et le fait qu’il ne faut pas juger les personnes sur leur apparence physique.

     

    ON ADORE : Les thèmes abordés dans le roman, les personnages.

    ON REGRETTE : La fin, le fait que les histoires des filles n’ont pas vraiment de lien.

     

     


    votre commentaire
  • Nos étoiles contraires de John Green

     

     

     

     

    Titre en VO : The fault in Our Stars

    Editeur : Nathan

    Site de l’auteur : http://johngreenbooks.com/ 

    Ma note : 9/10

    Quatrième de couverture :

    Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie

     

     

     

    Mon avis sur le livre :

    Ce roman est absolument magnifique ! L’histoire est bouleversante et fait réfléchir les lecteurs sur tout un tas de sujets de la vie notamment la vie et la mort. Les personnages sont très attachants. Le livre est aussi ponctué de petites touches d’humour. John Green nous montre au travers des 327 pages la vie de deux adolescents, Hazel et Augustus, nous explique leur quotidien pas toujours simple mais insiste bien sur le fait qu’il ne faut pas perdre espoir.  L’intrigue est certes, simple mais elle est bien menée.

    Au niveau des personnages, je trouve que Hazel, jeune  fille de 16 ans est une personne attachante même si je trouve, que quelque fois elle a des réactions imprévisibles. Elle peut passer du rire aux larmes sans que John Green ne nous explique vraiment la situation. Sinon, on sent que cette jeune fille a toute de même goût à la vie malgré le cancer qui la ronge. Elle a des réactions très matures sauf quelque fois, où l’on voit resurgir son caractère d’adolescente. Quoi, de plus normal vous ne croyez pas ?

    De son côté, Augustus est un jeune homme de 17 ans qui est unijambiste à cause lui aussi d’un cancer. Au début du livre, il est en rémission complète. Il est tout de suite attiré par Hazel qu’il rencontre pour la première fois à un groupe de parole, un peu loufoque  pour des personnes atteint de toutes sortes de maladies. Hazel comprendra pourquoi au fil de l’histoire. C’est un jeune homme assez mystérieux. Ces deux ados ont tous les deux un rêve un peu fou : Peter Van Houeten est l’auteur du livre « Une impérial affliction », le livre préféré des deux protagonistes. Le livre raconte l’histoire d’Anna, une jeune fille qui a une maladie grave comme Hazel, sa mère rencontre Mr Tulipe, un homme qui semble être un escroc. Anna meurt et l’histoire n’a pas de fin. Les deux ados décident d’aller en Hollande, pour rencontrer l’auteur et savoir la fin de l’histoire.

    ON ADORE : les personnages principaux et leur relation, le message que John Green veut nous faire passer sur le cancer.

    ON REGRETTE : que la fin de l’histoire soit aussi brutale et que l’on ne soit pas rassasier car l’auteur nous donne très peu d’informations.

    Lien vers la chronique de l’adaptation : http://oceanlivresque.eklablog.fr/nos-etoiles-contraires-a109170984


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique