• The mortal instruments

    Tome 5 : La cité des âmes perdues

    Cassandra Clare

     

     

    Titre en VO : City of lost souls

    Année de la première publication (en France) : 2014

    Nombre de pages : 600

    Editeur : Pocket jeunesse 

    Site de l’éditeur : http://www.pocketjeunesse.fr/livres-jeunesse/  

    ISBN : 978-2-266-21800-9 (grand format)

    Site de l’auteur : http://www.cassandraclare.com/  

    Ma note : 9/10

    Publique conseillé : Tout publique assez bon lecteur, mais plutôt 14 ans et plus, vu tout les détails. 

    Quatrième de couverture : 

    Clary est folle de joie. Lilith serait anéantie et Jace sauvé... Mais quand les Chasseurs d'Ombres viennent le libérer, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Jace a disparu. Clary découvre bientôt qu'il est devenu un serviteur des démons ! Son sort est désormais lié à celui de Sébastien, son pire ennemi...
    Pour sauver l'homme qu'elle aime, Clary va devoir risquer plus que sa vie. Existe-t-il encore le moindre espoir ?

     

    Mon avis :

    (Risque de spoil des tomes précédents!!!)

    Voilà le tome 5...

    Jace a disparu avec son frère maléfique, Sébastien. Clary Alec et Isa sont dévastés... Et l'Enclave arrête les recherches au bout de quelques semaines... C'est à ce moment que les deux personnages se manifestent. Mais il y a quelque chose qui cloche, Jace semble être d'accord avec Sébastien. Clary ne le reconnaît plus, il semble docile avec cette personne qu'il exècre... Un lien magique et dangereux semble les unir, impossible de les séparer. Clary décide de tout faire pour le sauver, quitte à mettre sa vie en danger. Voir plus que sa vie, celle de tous les chasseurs d'ombres et même celle de l'humanité.

     

    Voilà en gros l'histoire. Les personnages sont toujours aussi nombreux, mais j'estime que si vous en êtes au tome 5, vous savez déjà quoi en penser, pas besoin de les détailler.

     

    L'histoire est toujours bien ficelé, mais on retourne sur le schéma des trois premiers tomes plus que sur celui du quatrième. J'avoue que l'on ne retrouve pas la même concordance de détails, et aussi un peu moins de suspens, et c'est dommage. Mais on retrouve une action plus importante, et qui arrive plus tôt, ce qui compense.

    Un style toujours aussi fluide et agréable à lire. En bref, on retrouve les mêmes qualités que tout au long de la série.

    La fin ne porte pas le même suspens, je veux dire, pas de la même faon, il n'est pas soudain sur la dernière scène, il y a plutôt pleins de petites questions qui se posent tout au long des dernières pages. Reste à démêler tout ça. Ce fut assez court, mais je n'aie pas grand chose d'autre à dire.

     

    Le prochain sera le dernier tome de la série, j'espère qu'il en sera à la hauteur ! 

     

    Extrait : (choix : Parce que c'est pas faux, les plans de Clary sont... Ouai, je vous laisse découvrir l'avis de son meilleur ami.)

    « - J'ai un plan
    Simon poussa un grognement.
    - C'est bien ce que je craignais.
    -Mes plans ne sont pas si désastreux.
    -Les plans d'Isabelle sont désastreux. Les tiens sont suicidaires, dans le meilleurs des cas...
    »

     

    On adore : Tout !

    On regrette : Rien, pour ma part.

     

    Chronique du tome 1

    Chronique du tome 2

    Chronique du tome 3 

    Chronique du tome 4


    votre commentaire
  •  

    Chroniques du monde émergé

    Tome 2 : La mission de Sennar

    Licia Troisi

     

     

    Titre en VO : Cronach del Mondo Emerso 2 La Missione di Sennar

    Année de la première publication (en France) :2009

    Nombre de pages : 517

    Editeur : Pocket jeunesse

    Site de l’éditeur : http://www.pocketjeunesse.fr/livres-jeunesse/

    ISBN : 978-2-266-21494-0 (format poche)

    Site de l’auteur : http://www.liciatroisi.it/

    Ma note : 10/10 (comme le premier)

    Publique conseillé : les fan d'aventures et d'univers médiévaux

    Quatrième de couverture : 

    Convaincu que le Monde Émergé ne peut plus résister seul aux armées du tyran, Sennar le magicien supplie le Conseil des Mages de le laisser partir à la recherche du Monde Submergé. Là, il pourra obtenir l'aide de ses habitants. Or, ce continent a rompu tout contact avec le Monde Émergé depuis plus d'un siècle. Et Sennar ne dispose pour s'y rendre que d'une ancienne carte à demi effacée par le temps... De son côté Nihal, la jeune guerrière aux cheveux bleus, poursuit son apprentissage de chevalier du dragon. Mais le souvenir de Sennar, qu'elle a blessé au visage lors de leur dernière entrevue, la hante douloureusement...

     

    Mon avis :

    Le deuxième tome est à la hauteur du premier.

    On retrouve les mêmes personnages.

    Nihal revenue à elle même, mais qui reste torturée par ses cauchemars. Elle devient chevalier du dragon. Elle subit quelques aventures, et rencontre différents personnages. Elle réussira à tuer un ennemi important dans les troupes du tyran, mais le prix en est très élevé, et le moyen très obscur.

    Sennar le magicien, parti en mission vers un peuple dont le monde émerge n'a pas eu de nouvelles depuis des décennies, espérant qu'il pourra lui apporter son aide. Le livre inclut plus ce personnage cette fois, et ce n'est pas pour me déplaire. Son périple est dangereux, on a souvent peur pour lui.

    Soana revient de son périple entamé dans le premier livre, alors quelle était partie à la recherche d'informations sur Nihal et son peuple (les demi-elfes). Elle a trouvé ce qu'elle cherchait. Et tout cela revient à Nihal. Mais pour cela, la jeune femme doit aller rencontrer quelqu'un en qui Soana n'a plus confiance, elle déconseille à Nihal d'y aller. Mais Nihal veut savoir pourquoi elle est tant tourmenté par ses rêves, pourquoi elle fut la seule survivante. Aussi y va-t-elle, mais ce qu'elle découvre est bien sombre concernant son destin. Et ce qu'elle découvre en revenant de ce voyage es tout aussi sombre. Aussi, comment va-t-elle réagir ? Suivra-t-elle son destin en tentant de sauver le monde Émergé ? Suite au prochain épisode ! (Je suis aller loin dans l'histoire, mais rassurez-vous, je suis loin d'en avoir dit beaucoup ! Il vous reste énormément de choses à découvrir.)

     

    Est laissé un grand suspens sur l'avenir plus qu'incertain de ce monde.

    L'auteur n'a toujours pas peur de ce qui arrivera à ses personnages et c'est pas plus mal. Ça laisse beaucoup de possibilité.

    Il y a toujours le lexique des personnages et lieux, même s'il n'est pas très utile je trouve, et le carte qui donne une finition particulière au monde créé pour ce livre.

    Le style est fluide, on suit bien l'histoire, l'auteur sait nous tenir en haleine. L'univers créé est un peu plus creusé, on va chercher plus loin dans son histoire. J'espère que cela va continuer.

     

    En bref, un bon livre qui mérite d'être lu selon moi.

     

    Extrait : (choix :pour le lien qui unit les deux personnages.)

     "- J'ai beaucoup pensé à toi pendant mon périple, dit Sennar en la regardant.
    - Ça ne devait pas être de bons souvenirs...
    - Ne dis pas d'idioties. Tu as été mon seul lien avec le monde qui m'attendait au-dessus. Je me suis demandé mille fois où tu étais, comment tu te portais, si tu avais changé. Et puis...
    Sennar s'interrompit.
    - Et puis... ? demanda Nihal.
    - Et puis, je suis arrivé ici, et je t'ai vue courir vers moi à perdre haleine. Depuis combien de temps est-ce que nous nous connaissons ? Quatre ans ? Eh bien, en quatre ans, tu ne l'avais jamais fait.
    Nihal le regarda, l'air interrogateur.
    - En fait, ce que je voudrais te dire, c'est que... je suis fier de toi et de ce que tu es en train de construire.
    Il sembla sur le point d'ajouter quelque chose, mais il se contenta de secouer la tête et sourit."

    On adore : Tout !

    On regrette : Rien...

    Tome 1 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/chroniques-du-monde-emerge-livre-1-de-licia-troisi-a125077568 


    votre commentaire
  •   

    Les Outrepasseurs

    Tome 1 : Les héritiers

    Cindy Van Wilder 

       

    Les Outrepasseurs, tome 1, de Cindy Van Wilder

     

     

     

    Titre en VO : Les Outrepasseurs, tome 1 : les héritiers 

    Année de la première publication (France) : 2014 

    Nombre de pages : 347 

    Editeur : Gulf Stream 

    Site de l’éditeur : http://www.gulfstream.fr/

    ISBN : 978-2-35488-261-7 (format kindle) 

    Site de l’auteur : https://cindyvanwilder.wordpress.com/author/cindyvanw/ 

    Ma note : 6/10 

    Publique conseillé : Tout public, grand amateur(ice) de fantasy !  

    Quatrième de couverture :  

    Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

      

    Mon avis :  

    Tout le monde parlais de cette trilogie, je dois dire que j'avais mis la barre trop haute...

     

    Je ne ferais pas de résumé plus complet, car je veux quand même vous laisser le plaisir de la découverte.

      

    Les personnages sont attachants.

     

    Peter est un garçon qui aime le football et qui ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive.

      

    Mum, sa mère est une femme froide qui est pieds et poings liés à Monseigneur.

     

     

     

    Shirley est mystérieuse, on ne la voit pas beaucoup.

     

     

    On voit davantage les ancêtres de Peter qui sont au Moyen-âge dans la petite ville de Maupertuit.

     

      

    L'auteur fait beaucoup de flash-back entre le Moyen-âge et le présent. Les chapitres sont très longs surtout les flash-back.

     

     

    L'écriture de l'auteur est agréable, très imagée et recherchée.

     

    Il faut quand même avoir quelques "connaissances" en matière de religion catholique surtout avec la ville de Maupertuit.

     

     

    Ce tome 1 sert davantage d'introduction à l'univers, il n'y a pas réellement d'action.

      

    La fin est bien.

      

    Extrait : (choix : toutes les créatures ne sont pas "gentilles"....) 

    "Devait-il comprendre que les mystérieux ennemis qui lui avaient envoyé les molosses et les fés, lesquels tourmentaient leurs ancêtres, ne formaient qu'une seule et même personne? Des fés … Ils se révélaient bien différents de la fée Clochette dans le dessin animé de Disney ou des mignonnes illustrations qui ornaient les livres de contes !"

      

    On adore : Les personnages, l'univers; l'écriture de l'auteur, la fin. 

    On regrette : Les chapitres longs, que Peter ne soit pas assez présent.


    votre commentaire
  • Chroniques du monde émergé

    Tome 1 : Nihal de la terre du vent

    Licia Troisi

     

     

    Titre en VO : Cronache del Mondo Emerso 1. Nihal della Terra del Vento

    Année de la première publication (en France) : 2008

    Nombre de pages : 495

    Editeur : Pocket jeunesse

    Site de l’éditeur : http://www.pocketjeunesse.fr/livres-jeunesse/

    ISBN : 978-2-266-21390-5 (format poche)

    Site de l’auteur : http://www.liciatroisi.it/

    Ma note : 10/10 !

    Publique conseillé : Ceux qui aime l'aventure, les univers médiévaux...

    Quatrième de couverture : 

    Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets... tout la distingue des autres habitants du Monde Emergé. Fille d'un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçon. Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l'esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit la Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L'heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés, Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir...

     

    Mon avis :

    Voilà un coup de cœur pour moi. Depuis le temps que je devais le lire...

    Il s'agit donc de l'histoire de Nihal, jeune fille combative à l'apparence peu commune. Elle aime se battre à l'épée. Au début, c'est une joie de vivre. Mais, lorsque sa terre est attaqué par le tyran, qu'elle voit mourir son père sous ses yeux, assassiné, elle change du tout au tout.

    Le tyran est un être qui, depuis quelques années, cherche à prendre le contrôle de tout le Monde Emergé, terre par terre. Il en a déjà quatre, et la Terre du Vent est le cinquième.

    Elle devient haineuse envers le monde. Et si ses ambitions restent les mêmes, devenir guerrière, ses motivations ont changés. Ce n'est plus un monde meilleur, c'est la vengeance qui la guide.

    Soana (magicienne chez qui Nihal est apprentie) et Sennar (apprentie de Soana), les seules personnes qui lui restent, l'accompagne dans son deuil. Mais rapidement Sennar va devenir magicien, et Soana va décider, pour partir à la recherche de quelqu'un qui peut aider Nihal, de laisser sa place à Sennar au Conseil des Mages.

    Soana est une femme forte. Sennar, quelqu'un de très sincère.

    (L'aide qu'est partie chercher Soana concerne les origines de Nihal, qui se découvre être la dernière représentante du peuple des demi-elfes.)

    Nihal va donc se retrouver seule, dans une école de guerrier, dans le but de devenir chevalier du dragon. Elle va, dans cet univers masculin, cultiver son ressentiment et ses envies de vengeances.

    Son futur maître, Ido, un nain peu ordonné, va se prendre d'affection pour la jeune fille. Mais il va aussi voir, derrière les talents guerrier de la jeune fille, ses sombres motivations. Il en comprend le danger pour Nihal, à qu'elle point elle se méprise elle même. Il la renvoie donc de l'armée en lui disant de revenir lorsqu'elle aura trouver le véritable sens d'être des guerriers. Cet Ido est un personnage que j'apprécie, pour sa façon d'enseigner et de voir les choses.

    Voilà pour les personnages et l'histoire, c'était ici plus simple de faire les deux à la fois.

    Quelques précisions sur Nihal. Son caractère était très appréciable au débu, mais tout le temps où elle a ressassé sa vengeance (une bonne moitié du livre), elle fut intéressante, mais peu appréciable, et c'est plus les personnages secondaires auxquels on s'attache, énormément, dans cette partie, ce qui compense largement. Toutefois, on sent cette Nihal du début poindre à la toute fin. On peut donc espérer s'attacher plus au personnage dans le tome suivant. D'ailleurs, on a assez de suspens concernant ceci à la fin, l'avenir de Nihal.

     

    Le monde est bien construit, il donne très envie de le découvrir.

    On a aussi un contexte intéressant, où il y a matière à creuser.

    Ces deux éléments méritent d'être suivis et approfondis par la suite je trouve. J'en attend beaucoup en tout cas.

     

    On a une carte du monde au début. Pratique, et surtout cela nous plonge tout de suite dans l'univers. Je trouve que la couverture aussi d'ailleurs, je la trouve très belle.

    On aussi un lexique des lieux et des personnages à la fin. Même si je ne trouve pas cela très utile dans ce livre, puisque les lieux sont sur la carte, et les personnages, et bien, on lit le livre, non ? Donc on s'en souvient.

     

    Il est a noté que l'auteur n'a pas de pitié pour ces personnages, et n'hésite pas à les mettre en péril, à les malmener psychologiquement, ni à en tuer quelques uns au passage, ce que  j'apprécie dans la mesure où ça laisse un champ des possibles bien plus grand pour la suite.

     

    Je conseille ce livre, un coup de cœur pour moi.

     

    Extrait : (choix : parce que tous les combats, quels qu'ils soient devraient être menés ainsi.)

    « Et pourtant, la proximité d'Ido suscitait en elle mille doutes. Comment son maître faisait pour combattre sans haine ? D'où tirait-elle sa force, alors ?

    La beauté de la vie, avait-il dit. »

     

    On adore : Tout ! Un coup de cœur. 

    On regrette : Rien.


    votre commentaire
  • The mortal instruments

    Tome 4 : La cité des anges déchus

    Cassandra Clare

     

     

    Titre en VO : City of fallen angel

    Année de la première publication (en France) : 2012

    Nombre de pages : 507

    Editeur : Pocket jeunesse 

    Site de l’éditeur : http://www.pocketjeunesse.fr/livres-jeunesse/  

    ISBN : 978-2-266-24442-6  (grand format)

    Site de l’auteur : http://www.cassandraclare.com/  

    Ma note : 9/10

    Publique conseillé : Tout publique assez bon lecteur, mais plutôt 14 ans et plus, vu tout les détails. 

    Quatrième de couverture : 

    Clary est de retour à New York et la vie est belle : elle s'entraîne pour devenir une chasseuse d'ombres et elle peut enfin appeler Jace son petit ami.
    Mais tout a un prix. Quand Jace commence à s'éloigner d'elle sans explication, elle se rend compte qu'elle a peut-être déclenché des évènements qui pourraient bien la conduire à la perte de tout ce qu'elle aime... Même Jace.

     

    Mon avis :

    (Risque de spoil des tomes précédents!!!)

    Voilà le tome 4...

    Clary est de retour d'Idris, elle apprend à être une chasseuse d'ombre auprès des Lightwood et de Jace. Jace qui est son petit ami maintenant.

    Jace fait des rêves étranges ces derniers temps...

    Des chasseurs d'ombre sont assassinés.

    Simon subit lui aussi des tentatives d'assassinats. Il rencontre aussi des problèmes avec sa famille, et doit trouvé un logement ailleurs. C'est là qu'intervient un nouveau personnage, Kyle, qui lui propose une collocation. Mais qui est ce Kyle ?

     

    En bref, chaque personnage vit un peu son histoire, et des liens se dessinent petit à petit, pour arriver à une fin où tout se recoupe.

    Donc on trouve une progression différente des autres tomes, avec un développement qui concerne tout le monde et l'action que l'on sent arrivé progressivement. Ici, le développement se fait très différemment, donc. On ne sent pas l'action arrivée, elle arrive très tard d'ailleurs. Ce qui laisse une place différente au suspens d'ailleurs. J'aime tout autant cette formule que celle utilisée avant, ça fait une coupure dans le rythme habituel. A voir comment l'auteur reprend ensuite.

    Et cette façon de suivre les histoires de chacun laisse plus de place à chaque personnages, qui sont nombreux, et de plus en plus d'ailleurs. On cerne mieux chacun d'entre eux, et leur caractère, et les relations qui les unissent. En effet, s'il y a toujours eu une alternance de point de vue, elle s'accentue ici en s'élargissant à plus de personnages. C'est donc assez bien exploité.

    (Je me permet de ne pas épilogué sur chaque personnages, puisqu'ils sont nombreux, et que mon avis et donné sur les princpaux dans les tomes précédents. Par contre, il faut préciser que, Jace et Clary ensemble !!! Waouh !!! I'm so happy!!!!!!)

    C'est bien ficeler dans l'histoire, les détails collent, et se rejoignent.

    Le style est toujours fluide et agréable à lire. C'est assez rapide, une fois plongé dedans, on enfile les 500 pages rapidement, sans s'en rendre compte.

    Toutefois, il manque un quelque chose, ce livre n'est pas le même coup de cœur que le reste de la série.

     

    Et la fin est... Juste... C'est pas possible de nous laisser comme ça !!! Horrible... Ça présage d'une suite qui a intérêt à valoir le coup ! Un suspens assez insoutenable sur la toute dernière scène.

     

    Extrait : (choix : Pour le caractère de Jace, qui ne change pas et que j'adore...)

    « - On est venus ici pour s’entrainer. Si on passe tout notre temps à s’embrasser, ils ne me laisseront plus m’en charger.
    - Ils ne sont pas censés embaucher quelqu’un pour me former à temps plein, de toute manière ?
    - Si répondit-il en se levant et en la hissant sur ses pieds, et j’ai bien peur, si tu prends l’habitude d’embrasser tes instructeurs, que tu finisses par te jeter à son cou.
    - Ne sois pas sexiste. Ils pourraient très bien me confier à une femme.
    - Dans ce cas, tu as ma permission de l’embrasser tant que je peux regarder. »

     

    On adore : Tout ! Même si la progression est différente des autres tomes. 

    On regrette : Rien, pour ma part.

    Chronique du tome 1

    Chronique du tome 2

    Chronique du tome 3 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique