• chroniques : Fantasy/fantastique

    Dans cette rubrique, vous trouverez les chroniques des livres :

    • Lady Helen, tome 1, d'Alison Goodman glasses
    • Bélézia, tome 1, de Guillaume Bagnol biggrin
    • Korss'Hanes, tome 1, de Benjamin Lebrun et Yohann Carouge cool
    • La Passe-miroir, tome 1, de Christelle Dabos  clown
    • A comme Association, tome 1, de Erik l'Homme ^^
    • A comme Association, tome 2, de Pierre Bottero yes
    • A comme Association, tome 3 et 4, de Erik l'Homme et Pierre Bottero happy
    • Les Outrepasseurs, tome 1, de Cindy Van Wilder arf
    • Les Outrepasseurs, tome 2, de Cindy Van Wilder glasses
    • Chroniques du monde Emergé, livre 1, de Licia Troisi ^^
    • Chronique du monde Emergé, livre 2, de Licia Troisi smile
    • Half bad, tome 1 : traque blanche, Sally Green yes
    • La Dernière terre, tome 1, de Magali Villeneuve mad
    • Multiversum, tome 1, de Leonardo Patrignani frown
    • Jennifer Strange, tome 1, de Jasper Fforde mad
    • Lux, tome 1 de Jennifer L. Armentrout tongue
    • Lux, tome 2 de Jennifer L. Armentrout happy
    • Les étoiles de Noss Head, tome 1 : vertige, de Sophie Jomain happy
    • Eternels, tome 1 : Evermore, d'Alyson Noël ^^
    • Eteernels, tome 2 : Lune bleue, D'Alyson Noël wink2
    • L'heure de l'ange, Anne Rice no
    • L'élue, tome 1 : les clans, de Christel Besnard happy
    • L'élue, tome 2 : le piège, de Christel Besnard wink2
    • Gone, tome 1, de Michael Grant ^^
    • La quête d'Ewilan, tome 1 : d'un monde à l'autre, de Pierre Bottero happy
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 1 glasses
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 2 wink2
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 3 zzz
    • The mortal instruments, tome 1 : la cité des ténèbres, de Cassandra Clare cool
    • The mortal instruments, tome 2 : la cité des cendres, de Cassandra Clare yes
    • The mortal instruments, tome 3 : la cité de verre, de Cassandra Clare biggrin
    • The mortal instruments, tome 4 : la cité des anges déchus, de Cassandra Clare happy 
    • The mortal instruments, tome 5 : la cité des âms perdues, de Cassandra Clare ^^
    • The mortal instruments, tome 6 : la cité du feu sacré, de Cassandra Clare sarcastic
    • Fille de lune, tome 1, Naïla de Brume, d'Elisabeth Tremblay sarcastic
    • Oksa Pollock, tome 1, l'inespérée, de Cendrine Wolf et Anne Plichota
    • Kel, d'Andréa Schwartz, tome 1
    • La dernière flèche, de Jérôme Noirez
    • April, May et June, de Robin Benway
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 1
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 2 oops
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 3 arf
    • Beautiful dark, de Jocelyn Davies, tome 1  
    • Coeur d'encre de Cornelia Funke  
    • Sang d'encre, de Cornelia Funke
    • Mort d'encre, de Cornelia Funke
    • Les Haut Conteurs, d'Olivier Peru et Patrick Mc Spare, tome 1 
    • l'Apprentie de Merlin, de Fabien Clavel, tome 1 biggrin
    • l'Apprentie de Merlin, de Fabien Clavel, tome 2 oh
    • Autre-Monde, de Maxime Chattam, tome 1 aww
  •  

     

    Lady Helen

    Tome 1 : Le club des mauvais jours

    Alison Goodman

     

    Lady Helen, tome 1, d'Alison Goodman

     

     

     

     

    Titre en VO : The Dark Days Club 

    Année de la première publication (France) : 2016

    Nombre de pages : 568 

    Editeur : Gallimard jeunesse 

    Site de l’éditeur : http://www.gallimard-jeunesse.fr/ 

    ISBN : 978-2-0706-6347-7 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://darkdaysclub.com/ 

    Ma note : 6/10 

    Publique conseillé : Adolescents à partir de 15-16 ans 

    Quatrième de couverture :  

    Londres, avril 1812… Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. 

    Mais une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jour, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltrés toutes les couches de la société. 

    Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs, mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pout basculer dans un monde terrifiant ?

     

     

    Mon avis :  

    Le résumé dévoilant assez de choses, je vous laisse découvrir l’histoire.

     

     

    Lady Helen est une jeune fille de 18 ans qui vit chez son oncle et sa tante depuis le décès mystérieux de ses parents il y a quelques années. C’est une jeune fille intelligente avec une bonne répartie. Ce sera bientôt le jour de sa « présentation » à la Reine Charlotte d’Angleterre. La présentation est le moment où toutes les jeunes femmes sont en âge de fréquenter les bals et donc de se marier.

     

     

    Sa tante, Leonore est une femme sage qui rêve de voir sa nièce faire un beau mariage. Elle peut être frivole mais sait se montrer convaincante quand il le faut.

     

     

    Son frère, Andrew est devenu le lord du domaine familial et a repris la place de son père. Il est protecteur envers sa sœur mais est parfois dur avec elle.

     

     

    Lady Catherine, la mère d’Helen a été soupçonnée de trahison envers la couronne d’Angleterre avant son décès. Cela est-il vrai ?

     

     

    Le lord Carlston est un homme mystérieux. Il semblerait qu’il est de sombres secrets…

     

     

    L’écriture de l’auteur est recherchée, on ressent toute l’atmosphère du 19ème siècle et de l’univers sombre créé.

     

     

    Les chapitres sont par contre très longs et l’acte met beucoup, beaucoup de temps à se mettre en place.

     

     

    La fin donne envie de connaître la suite.

     

     

    Extrait : (choix : comment s’habiller pour un bal?) 
     

    "- Comment vas-tu t'habiller ? reprit sa tante d'un air songeur. La robe de soie bordeaux conviendrait peut-être. Sombre, comme l'exigent les circonstances, mais pas trop. Les deuils publics posent tellement de problèmes, au printemps.
    Helen ne put s'empêcher de demander :
    - C'est encore pire en été, vous ne trouvez pas ?
    - Tout à fait, approuva tante Leonore. On n'a pas envie d'avoir du chagrin en été. "

     

     

    On adore : Les personnages, l’univers, l’écriture, l’ambiance. 

    On regrette : Les longueurs.


    votre commentaire
  •  

    Bélézia

    Tome 1 : Destins opposés

    Premier fragment

    Guillaume Bagnol

      

     

    Bélézia, tome , de Guillaume Bagnol

     

     

     

    Titre en VO : Destins opposés 

    Année de la première publication (France) : 2017 

    Nombre de pages : 199

    Editeur : Editions Saint Honoré 

    Site de l’éditeur : http://www.editions-saint-honore.com/ 

    ISBN : 978-2-407-00809-4 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/Behlezia/ (page facebook de la série) 

    Ma note : 9,5/10 

    Publique conseillé : Jeunes adultes amateurs de fantasy et d'aventures 

    Quatrième de couverture :  

    "Ils ne méritent que d'être esclaves !!!"

    Une vengeance venue d'un temps passé, mais devenue insensée dans le présent enfonce le monde de Bélézia dans un terrible chaos où seule la misère survivra. Mais quelques uns de ses habitants niant la fatalité, pour sauver (malgré eux !) leur monde, s'interposeront au péril de leur vie..

     

     

    Mon avis :  

    Il s'agît du premier roman d'un jeune auteur qui continuera sur plusieurs tomes. Je ne vous ferrais pas de résumé pour vous laisser le plaisir de la découverte.

     

     

    Les personnages sont attachants.

     

    Baalest est un jeune garçon amnésique qui ne se rappelle même pas de qui il est vraiment, pas même son prénom. 

    Il est prêt à défendre ses amis corps et âme.

     

     

    Adam est un garçon assez érudit. Il connaît une grande partie du monde de Bélézia qu'il essaye d'inculquer. 

    Il est tout de même un peu ventard et ne supporte que l'on pique ses affaires.

     

     

    Mélora est une fillette de 11 ans que Baalest et Adam vont rencontrer au fil de leur voyage à travers le pays de Sir. Elle va vite se prendre d'affection pour Baalest qu'elle considère comme son "grand frère". Cela va d'ailleurs être réciproque, le jeune garçon va considérer Mélora comme sa "petite sœur".

     

     

    Esther et Glen, deux autres personnages accompagnant le trio sont respectivement une mage des Lumières qui peut guérir les blessures et un soldat.

     

     

    Goldar est l'antagoniste de l'histoire. Il semble avoir une rancune envers Baalest. Il maîtrise le Néant : une forme de magie noire très ancienne.

     

     

    L'action arrive vite dans le récit. Vers le milieu, le rythme s'essoufle un peu pour repartir crescendo après.

     

     

    L'écriture est agréable et assez recherchée. On sent que l'auteur a fait un effort sur son texte.

     

     

    La fin donne envie de connaître la suite...

     

     

    L'objet-livre est beau. Il y a un glossaire avec les noms des personnages que nous allons rencontrer même si, je trouve, que cela en révèle un peu trop sur ce qu'il va se passer à certains moments. 

    Il y a aussi la carte du pays de Sir, ce qui permet de se repérer.

     

     

    En résumé, c'est un très bon début !

     

     

    Extrait : (choix : le narrateur parle du commencement du monde de Bélézia) 

    "Il y eut tant d'événements au cours de ces longues années qui s'abattirent sur nous et nous changèrent énormément, nous Béléziens, peuple auquel nous appartenons.

     Il y eut maintes batailles, et nombre de combattants ou d'opposants qui tombèrent sous l'impitoyable joug guerrier. 

    Après tout, qu'en dire, je ne suis qu'un simple narrateur. 

    Mais je connais l'histoire complète dans ses moindres détails et mon rôle est de la transmettre."

     

     

    On adore : Les personnages, l'univers, l'écriture, l'objet-livre. 

    On regrette :Le petit coup de "mou" au milieu du roman.


    3 commentaires
  •  

    Korss'Hanes

    Tome 1 : L'éveil

    Benjamin Lebrun et Yohann Carouge

     

     

    Kors'Hanes, tome 1, de Benjamin Lebrun et Yohann Carouge

     

      

    Titre en VO : L'éveil 

    Année de la première publication (France) : 2017 

    Nombre de pages : 453 

    Editeur : Librinova 

    Site de l’éditeur : http://www.librinova.com/ 

    ISBN : 979-10-262-0861-7 (format Kindle) 

    Site des auteurs : Non trouvés

    Ma note : 9,5/10 

    Publique conseillé : Amateurs de fantasy à partir de 16 ans

    Quatrième de couverture :  

    La naissance de deux enfants peut-elle faire basculer le destin d’une nation ?
    Une ancienne prophétie le laisse suggérer et les événements se précipitent. Une guerre se prépare mais qui pourra en prévoir les conséquences ?
    Quand le passé antique et les légendes ressuscitent, le monde des hommes flirte avec le bord du précipice.
    Les enfants du présage se retrouvent au centre du combat. Mais peut-on se fier aux prophéties ?

     

     

    Mon avis :  

    Tout d'abord, je remercie les éditions Librinova pour ce partenariat !

     

     

    L'histoire se déroule dans un univers de fantasy plutôt "classique" au premier abord. 

    Comme je souhaite vous laisser la surprise, je ne vous en dirai pas plus.

     

     

    Les personnages sont très attachants.

    Valhio est un jeune homme qui apprend à devenir shaman, personne apprenant la magie d'un élément - terre, feu, air et eau - dans ce monde. Il est très sensible au charme de Tallia, fille du chef du village voisin.

     

     

    Matark, l'instructeur shaman du jeune homme est gentil avec les autres et enseigne les valeurs essentielles à son élève.

     

     

    Ronnis, le frère ainé de Tallia est protecteur envers sa sœur qu'il surprotège mais va très vite s'adoucir.

     

     

    Illiaka, fille d'un général d'armée est une as du maniement des armes. Elle est impitoyable envers ses ennemis mais sait se montrer juste quand il le faut. Elle est d'un naturel assez "garçon manqué".

     

     

    Elos, son meilleur ami et dont elle est amoureuse est charmeur. Il cache bien des secrets....

     

     

    Il y a encore une multitude de protagonistes mais je ne peut pas tous les citer, la liste serai longue !

     

     

    L'écriture des deux auteurs (oui, ce premier tome est écrit à quatre mains) est haletant, on ne s'ennuie quasiment pas, peut-être arrivé à la moitié où le récit semble s'essouffler un petit peu pour reprendre de plus belle quelques pages après.  

    L'écriture est recherchée, pas du tout simpliste.

     

     

    L'action est toujours présente avec beaucoup de combats épique où le sang coule à de nombreuses reprises. Les personnages ne sont pas épargnés, loin de là.

     

    L'intrigue est assez simple, c'est un début de récit assez initiatique comme dans la plupart des livres de fantasy.

     

    Malgré tout, vers la fin, l'intrigue prend un nouveau tournant qui donne très envie de connaître la suite.

     

     

    En résumé, un quasi coup de cœur pour ce premier roman et série très prometteuse !

     

     

    Merci encore aux éditions Librinova et aux auteurs Benjamin Lebrun et Yohann Carouge pour cette jolie découverte.

     

     

    Extrait : (choix : beau passage) 

    "Lorsque l'astre de la nuit sera haut dans les cieux, à la réunion des deux soleils, le deuxième né amènera le malheur sur le peuple lunaire !"

     

    On adore : Les personnages, l'écriture, l'univers, les nombreux rebondissements, l'action constante. 

    On regrette : Les quelques longueurs arrivés à la moitié.


    1 commentaire
  •  

    La Passe-miroir

    Tome 1 : Les fiancés de l'hiver

    Christelle Dabos

     

     

    La Passe-miroir, tome 1, de Christelle Dabos

      

     

    Titre en VO : Les fiancés de l'hiver 

    Année de la première publication (France) : 2013 

    Nombre de pages : 519

    Editeur : Gallimard 

    Site de l’éditeur : http://www.gallimard.fr/ 

    ISBN : 978-2-07-065376-8 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://www.passe-miroir.com/ (site de la série) 

    Ma note : 6,5/10 

    Publique conseillé : Adolescents à partir de 14 ans 

    Quatrième de couverture :

    Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

     

      

    Mon avis :  

    Je dois dire que j'ai un peu trainée à faire cette chronique car j'avais du mal à trouver les mots. 

    Comme le résumé est assez long, je n'en ferais pas.

     

     

    Ophélie est une jeune femme qui vit sur l'arche d"Anima - une arche est un morceau de terre qui se trouve dans le ciel -. Ophélie est rêveuse et peu en touchant les objets anciens connaître leur histoire. 

    Au début du roman, elle est un peu "simplette" mais, au fil du temps, son caractère va s'affirmer.

     

     

    Thorn, son fiancé, oui le premier tome de cette série s'appelle "les fiancés de l'hiver", il faut bien avoir le fiancé en question non ?. C'est un homme bourru et froid, il ne semble aimer personne, même pas sa propre personne. 

    Au fil de l'intrigue, des pans de sa personnalité vont apparaître.

      

    Roseline, la tante et marraine d'Ophélie est une femme qui tient beaucoup à sa nièce, quitte à la surprotégée.

     

     

    Berenilde, la tante de Thorn est une aristocrate qui va s'attacher à Ophélie. Pour quelles raisons ? Vous le saurez en lisant ce premier tome !

     

     

    L'auteur a une bonne écriture qui permet de s'ancrer dans l'histoire. Elle donne une bonne évolution à tous ses personnages.

     

     

    Le tome est séparé en deux parties. Je dois dire que la première fait office d'introduction et permet de poser les bases de l'univers et de l'intrigue. La seconde est davantage rythmée.

     

     

    L'univers crée est intéressant. J'ai trouvé le concept de créer des arches originales. Chaque arche a un caractère propre et possède un "esprit de famille", un être immortel qui veille et régente l'arche.

     

     

    En bref, une bonne lecture même si le début est un peu long.

     

      

    Extrait : (choix : quand Ophélie se met dans une situation compliquée) 

    "- Je m'appelle Archibald. Me direz-vous enfin votre nom, fiancée de Thorn ?
    Ophélie récupéra sa main et effleura des doigts les coquelicots. Quelques pétales rouges se décrochèrent à ce contact. L'illusion était vraiment parfaite, plus réussie encore que le parc de Bérénilde.
    - Denise. Et pour votre gouverne, je suis déjà à un homme de ma famille. Je ne suis que de passage ici. Je vous l'ai dit, vous me prenez pour une autre.
    Le sourire d'Archibald vacilla. Prise d'une inspiration subite, Ophélie avait improvisé ce joli mensonge. Comme elle ne pouvait plus nier qu'elle était Animiste, autant se faire passer pour une parenté. Le plus important, c'était d'empêcher coûte que coûte cet homme d'établir un lien entre elle et Thorn. Elle avait déjà le sentiment d'avoir commis une bêtise irréparable, aussi ne devait-elle pas aggraver sa situation."

     

    On adore : Les personnages, l'univers crée, l'évolution de l'héroïne.

    On regrette : Le début un peu long.


    votre commentaire
  •  

    Les Outrepasseurs

    Tome 2 : La reine des neiges

    Cindy Van Wilder

     

     

    Les Outrepassurs, tome 2, de Cindy Van Wilder

     

     

     

    Titre en VO : La reine des neiges 

    Année de la première publication (France) : 2014 

    Nombre de pages : 368 

    Editeur : Gulf Stream 

    Site de l’éditeur : http://www.gulfstream.fr/ 

    ISBN : 978-2-35488-266-2 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : https://cindyvanwilder.wordpress.com/ 

    Ma note : 8/10

    Publique conseillé :  Tout public 

    Quatrième de couverture :  

    Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu'ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble , tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire...

     

      

    Mon avis :  

    J'ai davantage préférée ce second opus !

     

    Nous continuons à suivre les héritiers des Outrepasseurs qui continuent la traque des fées et qui ont toujours leur malédiction. Les intrigues de pouvoir se mêlent et s'entremêlent. Vont-ils s'en sortir ?

     

      

    Les personnages sont toujours aussi creusés et travaillés. Ils ont une véritable personnalité qui leur est propre.

     

    Peter est un peu "l'anti héros" par excellence. Il est tiraillé entre son devoir envers les siens et sa nature indépendante et fière. Il est plus présent contrairement au premier tome, l'auteur nous montre ce qu'il ressent et ses espoirs.

     

     

    Shirley, plus présente également est bien plus proche de Peter. Elle est d'un caractère indépendant et qui ne se laisse pas faire. Malgré tout, elle doit composer avec les humeurs du jeune homme.

     

     

    Hermeline, la mère de Peter est dans le même état d'esprit que la jeune fille. Elle doit faire un "choix" entre son enfant et les Outrepasseurs. Dilemme, vous ne trouvez pas ?

     

     

    Noble, le chef, est manipulateur et n'hésite pas à être cruel par moment. Pourtant, il a un profond amour pour sa femme qui se trouve dans un état critique.

      

    Cindy Van Wilder introduit de nouveaux personnages qui semblent prometteurs.

     

     

    Son écriture est toujours aussi belle et poétique, ni trop recherchée, ni trop simple, juste ce qu'il faut.

     

     

    Contrairement au premier tome où l'action se déroulait la majeure partie du temps dans le passé, ici on retourne dans notre monde actuel.

     

     

    Par contre, je ne comprend pas vraiment pourquoi le titre du tome 2 est "la reine des neiges" car on n'y fait pas trop référence. De plus, j'ai trouvée quelques longueurs.

     

     

    En bref, une assez bonne lecture qui mérite de continuer cette série !

     

     

    Extrait : (choix : les apparences...) 

    "Ils retiendront que tu étais un monstre, aussi laid à l'extérieur qu'à l'intérieur. Ils se souviendront de ton absence de pitié, de ta férocité, de ton don de manipulation. Ils se rappelleront aussi que tu as reçu tes cicatrices parce que tu n'as cessé de combattre depuis que tu es venu au monde. Ils ne t'aimeront jamais, certains ne te respecteront même pas. Mais personne ne pourra t'enlever ce que tu es : un guerrier. "

     

     

    On adore : Les personnages, l'univers, l'écriture. 

    On regrette : Les longueurs, le sous-titre du tome 2.

     

    Chronique du tome 1


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique