• Love, friendship et autres complications

    Diglee

     

    Love, friendship et autres complications, de Diglee

     

     

     

    PODCAST https://www.youtube.com/watch?v=VVPGZlsUAHc

     

    Titre en VO : Love, friendship et autres complications 

    Nombre de pages : 73

    Editeur : Fleurus

    Site de l’éditeur : www.fleuruseditions.com

    ISBN : 978-2-2150-9918-5

    Site de l’auteur :http://diglee.com/

    Ma note : 10/10

    Publique conseillé : fille à partir de 11 ans

    Quatrième de couverture :

    Pour toutes les nanas, lookées, pas lookées, fi-filles ou garçons manqués, teenages branchées ou adolescentes qui s’ignorent, pour celles qui pleurent devant Twilight autant que pour celles qui se marrent devant Massacre à la Tronçonneuse… Big up !

     

    Mon avis 

    Cette BD est très rafraîchissante, surtout si vous la lisez entre copines. C’est frais, détente. Elle est découpée en quatre parties, chacune abordant un thème différents (vacances, love,…). L’histoire raconte la vie de trois copines, Marion, Chloé et Chrystelle. Chacune raconte des anecdotes de sa vie de lycéenne. Les anecdotes ne se suivent pas forcément même si on retrouve les mêmes personnages.

     

    Marion a un caractère un peu superficiel, Chrystelle est fleur bleue, Chloé est plus réaliste niveau garçon et a un côté Punch qui n’est pas désagréable.

     

    Les graphismes sont assez simples mais réussis. Il s’agit d’une de ses premières BD (l’auteur a 22 ans). Au fur et à mesure de ses BD, l’auteur s’améliore.

     

    Extrait : (choix : trouvés sur le net)

     

     Love, friendship et autres complications, de Diglee 

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

    On adore : Les personnages, le graphisme, les anecdotes… Bref tout.

    On regrette : On cherche…


  • Rockin’ Heaven

    Tome 1

    Mayu Sakai

     

     

    Titre en VO : Rockin’ Heaven

    Editeur : panini manga

    Site de l’auteur :

    Ma note : 7

    Publique conseillé : Fille de tout âge

    Quatrième de couverture :

    La jeune Sawa choisit d’intégrer le lycée Amabane pour une très mauvaise raison : l’uniforme plus que seyant ! Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre qu’à l’origine, Amabane est une école pour garçons !! Plongée dans un monde essentiellement masculin, notre héroïne va devoir jouer des coudes…

     

    Mon avis :

    C’est un manga très sympa. (Ne pas forcement s’y fier, je n’ai pas beaucoup de comparatif, je débute dans le genre du manga) Tout de même, j’ai bien aimé, pour une première, c’est assez encourageant. Pour vous résumer l’histoire, je vais faire un truc qu’est pas très bien, mais tant pis, je vais vous recopier l’introduction mise par l’auteur. Elle est assez complète, je trouve.

    "Qui aurait eu l’idée de choisir son lycée en fonction de son uniforme ? Sawa Konishi !!La jeune fille va cependant vite déchanter. En effet, le lycée Amabane est à l’origine un établissement réservé aux garçons et ne compte que quelques filles dans ses rangs ! Comble de malchance, Sawa tombe dans une classe de rebelles menés par le mystérieux Ran Matsuyuki, le fils du principal, qui semble dicter sa loi sur toute l’école ! Bien décidé à vivre une scolarité normale et épanouissante, Sawa choisit alors de mettre les pieds dans le plat et de prendre en main l’éducation des voyous qui lui servent de camarades ! Un bras de fer impitoyable va s’engager entre les élèves de la classe 1-G, et nos amis l’ignorent, mais ils risquent fort d’y perdre leur cœur !!"

    Cela résume bien la situation.

     

    Sawa est une fille pétillante, têtue et pleine d’imagination pour arriver à ses fins. Moi, je le trouve marrante.

    Elle n’est pas la seule fille dans sa classe, il y a aussi Akira, mais on la voit très peu. On nous promet cependant plus d’apparition après.

    Ensuite, les garçons. D’abord Ran, le fils du directeur. Le beau blond. Mystérieux, têtu lui aussi, je crois que c’est celui que j’aime le moins.

    On a Tsubaki, un gars brun avec des lunettes rondes qui suit tout le temps Ran, je crois que c’est celui qui en est le plus proche, si on peut dire que quelqu’un est proche de Ran. C’est aussi le seul gars qui ai deux trois bases au niveau scolaire.

    On peut facilement le confondre avec Taguchi, brun aussi (mais un peu plus clair) et des lunettes carrées. Je crois bien que c’est le premier à se rendre compte qu’elle veut changer les choses et ne lâchera pas

    En autre brun, il y a Kido. Un grand gosse, je l’aime bien lui.

    Et enfin, le dernier, Ogawa. Il se la joue un peu, le blond au bandana. Mais je l’aime bien quand même.

    Voilà en gros le portrait des différents personnages. A savoir aussi que Sawa a une petite sœur et que sa mère veut se faire passer pour sa grande sœur devant les garçons.

     

    Dans ce premier tome, vous aurez droit à un vol de chaussures, une altercation avec un surveillant (Sawa aura de quoi être surprise) et une compétition de basket (qui demandera énormément de travail à notre héroïne pour y faire participer sa classe, mais je vous laisse voir comment elle va s’y prendre), entre autre.

    C’est un livre qui se révèle sympathique. On pourrait croire que les histoires de cœur prennent le dessus, mais ce n’est pas le cas, bien que la romance se dessine un peu, et laisse tomber une pierre à la fin, qui donne envie de savoir ce qui va se passer. A voir ce qu’il en sera dans les prochains tomes. L’histoire nous mène tranquillement, on ne voit pas le temps passer quand on lit (dangereux quand on le commence le soir avant de se coucher, on voudra le terminer et on se lèvera tard le lendemain). Sinon, je trouve les desseins fins et très nuancés pour du noir et blanc, j’aime beaucoup.

     

    Extrait : (choix : celui trouvé sur le net, comme pour tous mangas et autres BD. Et toutes mes excuses, je n’ai trouvé quelque chose de correct qu’en anglais)

     

    On adore : Les dessins, l’histoire, le caractère de l’héroïne,…

    On regrette : Dites moi ce que vous trouvez…

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/rockin-heaven-tome-2-de-mayu-sakai-a107506226

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/rockin-heaven-tome-3-mayu-sakai-a107842740


  • Celle que

    Tome 3 : Celle que je suis

    Vanyda 

     

    Celle que je suis, Vanyda

     

    Titre en VO : celle que je suis

    Editeur : Dragaud

    Site de l’auteur : http://vanyda.free.fr

    Ma note : 8

    Publique conseillé : Pour fille, plutôt collégienne ou lycéenne.

    Quatrième de couverture :

    Même si cette année, Valentine n'a aucune copine dans sa classe, elle sait où retrouver les bons amis dont elle partage les centres d'intérêt : au club manga, au hip-hop...Mais si, en plus, cette année, elle retrouvait d'anciennes connaissances ? 

     

    Mon avis :

    On prend toujours du bon temps, c’est calme et reposant. De la bonne détente.

     

    Nous, adolescentes, nous reconnaissons toujours en Valentine. Cette année, elle est en première. Elle a bien changé dans les deux premiers tomes, et fini d’évoluer dans le troisième. C’est maintenant une fille épanouie. Elle garde ici tous ses amis même s’ils ne sont pas dans sa classe, elle se sent bien avec eux, elle retrouve aussi un peu Emilie, qui a changé aussi. Un peu. Elle redécouvre Charles, un ami qu’elle n’a plus revu depuis le collège. Il est totalement différent de dans ses souvenirs.

    Et elle découvre de nouveaux sentiments.

     

    Cette fois-ci, je trouve que les personnages secondaires sont plus creusés, même s’ils sont moins présents.

    Les dessins sont toujours jolis, épurés et précis.

    Voilà un très joli tome pour conclure cette série.

     

    Vanyda, avec ses trois livres, nous a menés sur le chemin de l’adolescence, du changement et de la découverte de soit avec brio.

    Je recommande la série à toute les filles peu sûr d’elle (et même aux autres, bien sûr), car on découvre ce que c’est d’évoluer, et on apprend peut-être un peu à être mieux dans notre peau.

     

    Extrait : (choix : ceux trouvés sur le net, et comme c’est pour conclure la série, je vous en mets deux. Veinards ☺)

     

     Celle que je suis, Vanyda

     

     

      

      

      

      

      

      

      

      

    Celle que je suis, Vanyda

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

    On adore : Les personnages, très attachants, la légèreté et le thème abordé.

    On regrette : Que se soit finis. ☺

     

    Remarque : Il existe une version couleur. Je n’ai pas eu l’occasion d’y jeter un coup d’œil, donc je ne sais pas ce que ça donne. Par contre, je sais que dans cette version, chaque tome est divisé en deux, ce que je trouve dommage, je trouve que un an par tome, c’est bien.

    Chronique du tome 1 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/celle-que-je-ne-suis-pas-de-vanyda-a103874954#

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/celle-que-je-voudrais-etre-vanyda-a105433824#


  • Celle que je voudrais être

    Tome 2 de celle que je ne suis pas

    Vanyda

     

    Celle que je voudrais être, vanyda

     

     

     

    Titre en VO : Celle que je voudrais être

    Editeur : Dragaud

    Site de l’auteur : http://vanyda.free.fr

    Ma note : 7

    Publique conseillé : pour fille, de tout âge.

    Quatrième de couverture :

    Valentine est maintenant au lycée et son groupe de copines est dispersé dans différentes classes. Elles se font toutes de nouveaux amis, chacune de son côté. C'est peut-être l'occasion de faire de nouvelles rencontres, voire de se rapprocher de Félix...

     

     

    Mon avis :

    C’est toujours léger et détente. On passe un bon temps, une pause d’une bonne heure dans nos activités quotidiennes.

    L’auteur aborde le thème de l’adolescence avec fluidité.

    On retrouve Valentine en seconde. Toujours timide et male dans sa peau, elle évolue. Elle est séparé de ses amies, Julie est resté en troisième, et Emilie est Yamina sont dans d’autres classe. Elle s’en fait de nouveau. Et se rapproche aussi de Yamina, elles se retrouvent plus souvent que toute les deux. Avec Emilie, les relations se dégradent. Plutôt pour le meilleur que pour le pire. Et Félix, même si on le retrouve, n’est plus très présent. Les sentiments de Valentine change à son égard quand elle découvre qu’il a une petite amie.

    Les dessins sont toujours sympa, l’histoire et tranquille, on se laisse porter. Je n’ai pas grand-chose à rajouter, à vrai dire.

     

    Extrait : (choix : celle trouvé sur le net ☺)

    Celle que je voudrais être, vanyda

     

     

    On adore : La légèreté.

    On regrette : Toujours le fait que certains personnages pourraient être plus marqués.

    Chronique du tome 1 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/celle-que-je-ne-suis-pas-de-vanyda-a103874954#

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/celle-que-je-suis-vanyda-a106400718


  • Celle que je ne suis pas

    Tome 1

    Vanyda 

     Celle que je ne suis pas, de Vanyda

     

    Titre en VO : celle que je ne suis pas

    Editeur : Dargaud

    Site de l’auteur : http://vanyda.free.fr

    Ma note : 7,5

    Quatrième de couverture :

    Valentine a 14 ans et aime Félix en secret. Personne ne s’en doute. Normal, même dans son groupe de copine, Valentine a du mal à être elle-même.

     

    Mon avis :

    C’est un manga sympa. De la détente. Une bonne heure où on ne pense à rien d’autre.

    On suit Valentine durant son année de troisième, avec son groupe de copine.

    Valentine est toute timide. On ne la rencontre pas vraiment ici, on ne sait pas ce qu’elle pense ou ressent. Mais elle est, malgré ça, et même grâce à ça, attachante, à sa façon.

    Ses copines sont Emilie, Julie et Yamina.

    Emilie est une redoublante avec un sacré caractère. Un peu trop « je me la pète » à mon goût.

    Julie a un an d’avance, c’est une petite blondinette toute mignonne, attendrissante.

    Yamina est sympathique, c’est une fana de manga.

    On croise aussi la mère de Valentine, Mathys (un copain de primaire de Valentine), et les petits copains d’Emilie. Et bien sûr, Félix, mais pas beaucoup.

    Les dessins sont sympas.

     

    Extrait : (choix : celui trouvé sur le net ☺)

     

     Celle que je ne suis pas, de Vanyda

      

      

      

      

    On adore : La légèreté.

    On regrette : Que certains personnages ne soient pas un peu plus marqués ?

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/celle-que-je-voudrais-etre-vanyda-a105433824

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/celle-que-je-suis-vanyda-a106400718





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique