• Alchimia, tome 1, de Samantha Bailly (scénario) et Miya (dessin)

    Alchimia tome 1

    Samantha Bailly (scénario) et Miya (dessin)

      

    Alchimia, tome 1, de Samantha Bailly (scénario) et Miya (dessin)

     

     

    Titre en VO : Alchimia tome 1

    Année de la première publication (France) : 2016

    Nombre de pages : 200

    Editeur : Editions Pika

    Site de l’éditeur : http://www.pika.fr/ 

    ISBN : 978-2-8116-2293-0 (grand format)

    Sites des auteurs :

    Samantha Bailly : http://www.samantha-bailly.com/ 

    Miya : https://chezmiya.weebly.com/ 

    Ma note : 5/10

    Public conseillé : Adolescents à partir de 14-15 ans

    Quatrième de couverture :

    Saë, une jeune alchimiste, sillonne le royaume d’Alchimia en bateau. Avec ses compagnons, elle utilise ses dons magiques pour collecter et protéger la mémoire de son peuple. Mais la guerre éclate avec Ifen, le royaume voisin qui refuse la pratique de cet art. En pleine tourmente, Saë est sauvée par Idan, un soldat ifenien… Alors que tout les oppose, le destin les pousse l’un vers l’autre…

     

    Mon avis :

    C’est mon premier manga.

    Quand je l’ai acheté, je voulais savoir si j’allais l’apprécier. J’ai été un peu déçue.

     

     

    Nous suivons Saë, une alchimiste des mots qui vit sur un bateau appelé l’Atelier. Elle voyage au travers du royaume d’Alchimoa et va rencontrer des difficultés.

     

     

    Saë est une jeune femme qui est une alchimiste dont on ne sait pas grand-chose. Elle semble très belle et avoir toujours vécue au sein du bateau. C’est une alchimiste des mots – elle peut transformer les souvenirs des gens en une substance qu’elle range dans des fioles -.

     

     

    Ethiel, son ami, est protecteur envers elle. Il sait prendre des décisions quand cela est nécessaire. On peut penser qu’il est amoureux de Saë. C’est un alchimiste des âmes – il peut changer les sentiments des autres -.

     

     

    Ruby et Vidamo respectivement le capitaine du bateau et le cuisinier sont des personnages que l’on ne voit pas beaucoup à mon sens et qui sont très secondaires à l’intrigue.

     

     

    Idan est un soldat ifenien – un soldat du royaume voisin qui refuse la magie de l’alchimie – va se retrouver au sein du groupe un peu par hasard. Il va très vite se lier d’amitié avec la jeune fille.

     

     

     

    L’univers mis en place est intéressant mais introductif de par le fait qu’il s’agît d’un tome 1.

     

     

    Les dessins sont par très beaux. On arrive bien à distinguer les personnages et leurs expressions faciales.

     

     

    Au début du manga, il y a des pages en couleurs et la colorisation est magnifique !

     

     

    La jaquette de couverture est double : on peut soit mettre celle avec Saë et Idan ou bien celle avec Saë et Idan. Personnellement, j’ai opté pour celle avec Idan et sa belle couleur bleu nuit.

     

     

    Je regrette par contre l’histoire à laquelle je n’ai pas vraiment accrochée.

     

     

    En résumé, une lecture mitigée et je ne sais pas si je lirai la suite.

     

    Extrait : (choix : aucun car je n’en ai pas trouvé)

     

    On adore : Les personnages, l’univers, la couverture réversible, les dessins, la colorisation au début du livre.

    On regrette : L’intrigue.

     

     

                                                                                                      Debo

    « L'assassin royal, tome 2, de Robin HobbDes sorciers et des hommes, de Thomas Geha »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :