• Nos âmes tourmentées

    Morgane Moncomble

     

    Nos âmes tourmentées, de Morgane Moncomble

     

     

    Titre en VO : Nos âmes tourmentées

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 476

    Editeur : Hugo & Cie, collection New Romance

    Site de l’éditeur : http://www.hugoetcie.fr/ 

    ISBN : 978-2-755-65129-4 (format kindle)

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/blunicorn05/ (page facebook de l’auteur)

    Ma note : 6/10

    Public conseillé : Jeunes adultes à partir de 18 ans

    Quatrième de couverture :

    Lorsqu'Azalea revient à Charleston, sa ville natale, ce n'est pas de gaîté de cœur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal. Sa mère, avec qui elle n'avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler. Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu'elle espère le plus bref possible.
    Jusqu'à ce qu'elle fasse la connaissance d'Eden, son nouveau voisin. Il est charmant, amusant, différent des hommes qu'elle a rencontrés jusqu'alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu'elle avait trouvé loin d'ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement. Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d'oublier tout ce qui s'est passé ici ? Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l'aider.
    Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l'amour et le bonheur.

     

    Mon avis :

    C’est le titre et la couverture qui m’ont attirée vers cette lecture.

    Le résumé étant long et en disant trop pour moi, pas besoin d’en dire plus.

     

    Les personnages sont clichés. Azalée ou Azalea est une jeune femme mal dans sa peau qui cherche à combler son mal-être dans des relations sans lendemain. Elle a de l’humour noir et fait des podcasts féministes. Elle va revenir dans sa ville natale suite au décès de sa mère et va tout faire pour cacher son secret.

     

    Eden a 23 ans et est mécanicien. Il a des ennuis avec la justice et a une situation personnelle difficile. Il va très vite être attiré par Azalée qui est sa voisine. Entre eux, ce sera des joutes verbales à répétition.

     

    Alyssa, Josh, Andrew et Alec, les amis d’Eden bien que secondaires sont tout de même présents dans l’intrigue.

    Alyssa et Josh sont fiancés et ne vont pas tarder à se marier. Alyssa est espagnole, elle est serveuse dans le bar de la ville. Elle ne semble pas beaucoup appréciée Azalée au début. Josh, lui est l’ex petit ami de l’héroïne. Il a une grande affection pour elle.

    Alec est le plus effacé du groupe. Il est très honnête.

    Enfin, Andrew est l’ex meilleur ami d’Azalée. C’est lui qui manifeste la plus grande réticence envers elle.

     

    L’écriture est sympathique, simple et efficace. Le roman est découpé en trois parties et chaque chapitre alternent entre Azalée et Eden. J’ai préféré ceux du jeune homme.

     

    Les thèmes abordés sont très importants, il faut en parler comme la violence, les viols…

     

    La fin est correcte et apporte du positif.

     

    Par contre, il y a énormément de longueurs selon moi et je me suis ennuyée à certains moments car il y avait des « coups de mou ».

     

    En bref, une bonne lecture.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « J'aimerais être aussi courageuse que toi et dévoiler toute l'étendue de mon cœur meurtri. J'aimerais pouvoir te dire que je me cache parce que c'est facile, pendant que d’autres parlent et s'insurgent à ma place.
    Je ne le fais pas parce que j'ai honte. Mais surtout parce que j'ai peur. »

     

    On adore : L’écriture, les thèmes traités, l’alternance des points de vue, la fin.

    On regrette : Les personnages clichés, les longueurs.

                                                                                                       Debo


  • Un noël à croquer

     

    Un noël à croquer

     

     

    PODCAST https://www.youtube.com/watch?v=tumCGeeemu4&feature=youtu.be

     

    Réalisateur : Justin G. Dyck

    Scénariste : David Finley

    Titre original : Christmas With a View

    Acteurs principaux :

    *Kaitlyn Leeb, dans le rôle de Clara

    *Scott Cavalheiro, dans le rôle de Shane

    *Kristen Kurnik, dans le rôle de Bonnie

    *Patrick Duffy, dans le rôle de Frank

    *Jess Walton, dans le rôle de Jackie

    Bande annonce : Pas trouvé

    Durée : 1h30

    Date de sortie : 7 novembre 2018

    Ma note : 9,5/10

    Public conseillé : Tout public

    Résumé :

    À l'approche de Noël, l'arrivée du chef Shane Roarke, gagnant d'un jeu de téléréalité culinaire, est un évènement pour le restaurant Thunder Mountain ! De son côté, Clara, la gérante, a échoué à ouvrir son propre établissement. Leur rencontre, sous les yeux attendris de leurs amis Frank et Jackie, les aidera à trouver leur voie.

     

    Mon avis :

    J’ai beaucoup apprécié ce film.

    Le résumé étant long, je ne reviendrai pas sur le résumé.

     

    Le jeu des acteurs est très bien.

    Clara est chef de salle dans un restaurant. Elle aime son travail. Elle est très douce et attachante.

     

    Sa collègue et amie Bonnie est un peu frivole. Elle apprécie les jeunes hommes et adore sa collègue.

     

    Shane est un chef cuisinier qui s’est fait connaître par une émission culinaire. Il est très charmeur mais garde les pieds sur terre. Sa relation avec Clara est belle.

     

    Les autres personnages apportent de la légèreté.

     

    L’univers des fêtes de fin d’année sont bien représentées. De plus, la cuisine vient s’y greffer, ce qui est appréciable.

     

    La romance est correcte, elle est attendue mais cela ne m’a pas dérangé.

     

    La fin est bien et donne le sourire.

     

    Il m’a peut-être manqué un petit truc mais je ne sais pas quoi.

     

    En bref, un bon film !

     

    On adore : Le jeu des acteurs, l’univers de noël et de la cuisine, la romance, la fin.

    On regrette : Un petit truc sans savoir quoi.

                                                                                                      Debo


  •  

    #PLIB2020 : Les 20 livres sélectionnés

     

    En ce dimanche, un petit article pour vous dévoiler les 20 romans sélectionnés pour le PLIB.

    Avant de commencer, un petit rappel : le Prix littéraire de l’Imaginaire Booktubers App – PLIB – est organisé depuis 2017 par Pauline de la chaîne youtube Patatras, Céline et Yannick pour l’application Booktubers App. Ils sont épaulés par Mégane de la chaîne youtube La Pause Lecture et de Coline du blog Déjeuner sous la pluie. (Si vous souhaitez en savoir davantage, n’hésitez pas à cliquer sur le nom de leur chaîne et/ou blog et de vous rendre sur le site internet du PLIB).

    Le prix permet de récompenser les auteurs et autrices de SFFF – science-fiction, fantasy, fantastique -.

     

    Quand ont été annoncés les résultats ?

    Ils ont été annoncés de manière simultanée le samedi 16 novembre par un live Instagram sur le compte du PLIB mais également sur le site internet du prix.

     

    Les résultats sont…

    Avant de vous le révéler, je tiens à préciser que vous trouverez entre parenthèse le numéro ISBN du roman vous permettant de retrouver le livre s’il vous intéresse.

     

    -       Cendres de Johanna Marines (#ISBN9782490151080)

    -       Chroniques des cinq trônes tome 1 d’Anthelme Hauchecorne (#ISBN9782354887117) 

    -       Engrenages et Sortilèges d’Adrien Thomas (#ISBN9782700259360) 

    -       Félines de Stéphane Servant (#ISBN9782812618291) 

    -       Je suis Fille de Rage de Jean-Laurent Del Socorro (#ISBN9782366294774) 

    -       La cité des chimères de Vania Prates (#ISBN9782490151219) 

    -       Lames vives d’Ariel Holzl (#ISBN9782354087487) 

    -       L’Arrache-Mots de Judith Bouilloc (#ISBN9782016270080) 

    -       Le Phare au Corbeau de Rozenn Illiano (#ISBN9782375791271) 

    -       Les Brumes de Cendrelune de Georgia Caldera (#ISBN9782290165614) 

    -       Le Serment de l’Orage tome 1 de Gabriel Katz (#ISBN9782362315794)

    -       Les Héritiers d’Higashi tome 1 de Clémence Godefroy (#ISBN9782375681084) 

    -       Les Noces de la Renarde de Floriane Soulas (#ISBN9782367407043) 

    -       Les Nocturnes de Tess Corsac (#ISBN9791097434274) 

    -       Magic Charly d’Audrey Alwett (#ISBN9782075121453) 

    -       Mers Mortes d’Aurélie Wellenstein (#ISBN9782367406602) 

    -       Rouge Sang et Noir Corbeau tome 1 de Justine Robin (#ISBN9791094173374) 

    -       Thorngrove de Cécile Guillot (#ISBN9791097434373) 

    -       Vert-de-Lierre de Louise Le Bars (#ISBN9782490417247) 

    -       Wicca de Marie Alhinho (#ISBN9782377420872) 

     

    Voilà de belles lectures en perspectives !

     

    Si vous avez lu certains de ces titres, n’hésitez pas à me donner vos avis. 

                                                                                                                      Debo


  • La bulle de Jade

    Elsa Carat

     

    La bulle de Jade, d'Elsa Carat

     

    PODCAST : https://www.youtube.com/watch?v=STNANKOybYM

     

    Titre en VO : La bulle de Jade

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 280

    Editeur : Editions Déliées

    Site de l’éditeur : https://www.editions-deliees.fr/

    ISBN : 979-10-257-4584-7 (format kindle)

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/elsacaratauteur (page facebook de l’auteur)

    Ma note : 5/10

    Public conseillé : Tout public

    Quatrième de couverture :

    Laura est divorcée et mère de Jade, 8 ans. Très protectrice envers sa fille, son Aspergirl comme elle l'appelle, Laura a du mal à laisser entrer de nouvelles personnes dans leur vie. Pourtant, Fabien ne lui donne pas vraiment le choix : il débarque dans son quotidien comme une tornade ! Il y a aussi Sophie, jeune coiffeuse qui manque de confiance en elle et rêve du grand amour, et Véronique qui n'a jamais eu d'enfants, et hésite vraiment à flirter avec un gentleman sexagénaire rencontré au marché. Trois femmes, trois générations, trois vies entrelacées qui nous ouvrent les yeux, les oreilles et le cœur !

     

    Mon avis :

    Je dois dire que j’ai été assez déçue par cette lecture.

    Le résumé étant assez parlant, je n’en dirai pas plus.

     

    Les personnages sont attachants.

    Jade a 8 ans et a le syndrome d’Asperger (une forme d’autisme). Elle a des difficultés dans les relations sociales et à des particularités sensorielles, notamment une grande sensibilité auditive. A côté de cela, elle est très sérieuse.

     

    Sa mère, Laura est très protectrice envers sa fille. Elle est la présidente d’une association sur l’autisme. Elle ne laisse personne « entrer dans la bulle ». Elle ne prend pas beaucoup de temps pour elle.

     

    Véronique qui aide à l’association est une dame sexagénaire qui n’a pas pu avoir d’enfant. C’est une femme forte et bienveillante. Elle discute sur le marché avec Gilles. Entre eux, va se nouer une amitié qui peut évoluer.

     

    Sophie est une jeune coiffeuse qui enchaîne les histoires d’amour sans lendemain. Elle a conscience de ses atouts physiques. Petit à petit, elle va changer et peut-être trouver l’amour.

     

    Fabien est un jeune homme qui est maître-nageur. Il va rencontrer Laura lors d’un événement qui ne va pas le laisser indifférent.

    Il va essayer de rentrer dans la vie de la jeune femme mais lui laissera-elle de la place ?

     

    L’écriture est agréable et simple. Les chapitres alternent entre Laura, Sophie et Véronique. Chacune nous raconte un petit morceau de ce qui se passe dans sa vie. Les chapitres sont courts, ce qui apporte du dynamisme au récit.

     

    La fin est correcte mais sans plus.

     

    Par contre, j’ai trouvé que le thème de l’autisme était mal exploité. En effet, pour donner un exemple, alors que sa fille a beaucoup de mal avec les sonorités trop fortes, Laura met la musique à fond dans sa voiture pour couvrir les bruits du moteur. J’ai trouvé cela étrange… De plus, j’ai trouvé que l’autrice était peut-être « trop instantes » sur les difficultés que rencontraient Jade et sa mère au quotidien. Il est tout à fait normal et important d’en parler, je suis tout à fait d’accord mais peut-être pas à toutes les phrases.

     

    En résumé, une lecture mitigée malgré tout je vous la conseille si vous voulez vous renseigner sur le sujet.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « Le syndrome Asperger. De toutes les démonstrations d’autisme connues, celle-ci n’était pas la pire. Loin de là. Mais cela allait tout chambouler, nécessiter une attention toute particulière, un aménagement de notre quotidien familial à la maison et à l’école aussi. Le plus troublant était le caractère irrémédiable et pérenne du diagnostic. On devrait apprendre à faire avec la différence de Jade toute notre vie, mais on s’en sortirait. »

     

    On adore : Les personnages, l’écriture, l’alternance des chapitres, la fin.

    On regrette : Comment est abordé le sujet de l’autisme et plus particulièrement le syndrome d’Asperger.

                                                                                                       Debo


  • Noël à Snow Falls

     

    Noël à Snow Falls 

     

    PODCAST : https://www.youtube.com/watch?v=Qs-oa52z_oQ&feature=youtu.be

     

    Réalisateur : Ernie Barbarash

    Scénariste : Dinah Eng

    Titre original : Christmas inheritance

    Acteurs principaux :

    *Eliza Taylor, dans le rôle d’Ellen

    *Jake Lacy, dans le rôle de Jake Collins (le gérant de l’hôtel de la ville)

    *Andie MacDowell, dans le rôle de Debbie (la tante de Jake et la gérante du café de la ville)

    *Anthony Sherwood, dans le rôle de Zeke (l’oncle à qui Ellen doit remettre de lettres à Snow Falls)

    *Michael Xavier, dans le rôle de Grey (le fiancé d’Ellen)

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=-tTHy5mEUco

    Durée : 1h44

    Date de sortie : 15 décembre 2017

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Tout public

    Résumé :

    Afin d'hériter de son entreprise, une citadine frivole doit se rendre dans la petite ville natale de son père où elle découvre la valeur du travail et le sens des autres.

     

    Mon avis :

    Je me suis intéressée à ce film un peu par hasard.

    Ellen est une jeune femme qui aime faire la fête, centrée sur elle-même. A Snow Falls, elle va découvrir ce qu’est l’amitié et l’entraide.

     

    Le jeu des acteurs est plaisant.

    Ellen est égocentrique, ne pense qu’à son plaisir personnel mais va petit à petit changer de point de vue. Elle va se mettre dans de nombreuses situations cocasses.

     

    Jake, le gérant de l’hôtel de la ville semble détester une certaine chanson de noël mais on ne voit pas trop pourquoi au début. Il aime les autres et n’hésite pas à les aider.

     

    Debbie, la gérante du café est altruiste. Elle connaît bien la famille d’Ellen.

     

    L’ambiance des fêtes de fin d’année est bien présente, on s’y croirait.

     

    Les thèmes abordés – noël, l’amitié et l’entraide – sont bien ficelés.

     

    La fin est bien mais ne « casse pas trois pattes à un canard », elle est attendue.

     

    Par contre, je trouve que les situations décrites sont attendues et sans grande originalité mais bon, comme un peu dans tous les films du genre.

     

    En résumé, j’ai passé un bon moment !

     

    On adore : Le jeu des acteurs, les thèmes traités, l’ambiance, la fin.

    On regrette : Que les situations soient attendues.

                                                                                                      Debo






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires